Lexème

Morphème lexical libre (mot) ou lié (élément, racine), d’un lemme ; unité de sens et de son qui n’est pas fonctionnelle, flexionnelle ou dérivationnelle, figée dans une langue . De lexique, du grec lexikon biblion (livre des mots), d’après morphème ; du grec ancien λέξις (léxis – parole, mot, élocution) avec ajout du suffixe -ème.

Appelé aussi : Unité lexicale – Radical (synonyme)
Anglais : Lexeme
Espagnol : Lexema
Chinois : 语义 (yǔyì) – 令牌(语言学) {lìng pái (yǔyán xué)} (?)
Russe : Лексема (лингвистика) {leksema lingvistika}

Le lexème renvoie à une notion abstraite ou concrète indépendante de la situation de communication . C’est un synonyme de radical dans la plupart des cas, surtout utilisé dans le cadre de la lexicologie en synchronie . En effet, diachroniquement, radical et lexème peuvent ne pas coïncider.

Domaines : Diachronie, lexicologie, linguistique, morphologie (linguistique), synchronie
Origine : 1940 (angleterre), 1950 (france)


Cf. les fiches-clées :

-ème (suffixe) – Affixe (linguistique) – (Inventaire) – Dérivationnel – Diachronie – (Rubrique) – Flexionnel – Fonctionnel – Lemme (linguistique)
Lexème radical libre, lié
Lexical (adjectif) – Lexicologie – (Rubrique) – Lexique – Linguistique – (Rubrique)
Morphème – (Inventaire), lexical (libre, lié)
Morphologie (linguistique) – (Rubrique)
Mot – (Rubrique) – Élément (d’un mot) formant – (Inventaire) – Racine d’un mot
Radical – Synchronie – (Rubrique)
Unité de sens, de son

(Glossaire scientifique) Unité

(Osy) Communication – (Rubrique)
(Ose) Communication – (Rubrique) 
(ose – Informatique)
 Analyse lexicale – Entité, Unité lexicale – Lexème

Documentation (liens externes) :

Page Wikipedia

Sources :

ВикипедияConseil supérieur de la langue française (France) – Google FranceGoogle TraductionQwant – Le Robert-Dixel Mobile – WikipediaWikipedia (ES)Wikipédia – Wiktionnaire

Élément (mathématiques)

Un des objets qui constituent un ensemble . Du latin elementum.

Symbole : ∈ (est élément de)
Appelé aussi : Élément mathématique – (attention à ne pas confondre avec : Les éléments de mathématiques) – Appartenance
Anglais : Element (mathematics)
Espagnol : Elemento de un conjunto (élément d’un ensemble)
Chinois : 元素 (數學) {yuánsù shùxué – élément mathématiques}
Russe : Множество (mnozhestvo – appartenance)

Est un élément de symbole mathématique Icon gratuit - fr.freepik.com

Domaines : Géométrie, logarithmes, mathématiques


Cf. les fiches-clées :

Appartenance – Classe – Ensemble – (Inventaire)

Élément (glossaire scientifique) – Éléments (inventaire) – Éléments d’Euclide (traité)

Géométrie – (Rubrique) – Traitement axiomatique, systématique de la géométrie
Logarithme – (Rubrique)
Mathématique – Mathématiques – (Rubrique)
Objet mathématique – (Inventaire) – Relation entre deux objets mathématiques

(Chercheurs) Nicolas Bourbaki (1940)Euclide (300 AVJC)
(Linguistique)
 Élément formant – (Inventaire)

(Osmos) Élément (physique) – Élément (matière) – Élément (chimie) 

Documentation (liens externes) :

Appartenance (mathématiques) – Wikipédia

(Ouvrages) Éléments d’Euclide – Traité mathématique et géométrique – Wikipédia – Éléments de mathématique – Traité de mathématiques du groupe Nicolas Bourbaki – Wikipédia

Sources :

维基百科 – Википедия – Encyclopædia Universalis – Éduscol – freepik – Google FranceGoogle TraductionQwantLe Robert-Dixel MobileWikipediaWikipedia (ES)Wikipédia

Écriture des nombres

Chaque nombre peut avoir plusieurs écritures, numériques : décimale (partie entière + décimale), fractionnaire (une infinité), scientifique, sous la forme d’une puissance de 10, sous la forme d’une racine carrée (cas à part, ni décimale ni fractionnaire) ; ou en toutes lettres.

Anglais : Writing numbers
Espagnol : Cómo escribir números
Chinois : 数字写 (shùzì xiě – écriture numérique) 经号 (en chiffres) 写号 (écrire des nombres) 号 (nombre)
Russe : Записи чисел (zapisi chisel)

Numération - Le CP d’Amalthée - blogspot.com


Cf. les fiches-clées :

0 (zéro) – 1 – 2 – 3 – 4 – 5 – 6 – 7 – 8 – 9
Centième
Chiffre – Les chiffres (rubrique) – Les chiffres chinois – Dix-millième – Écriture des chiffres – Tracer les chiffres
Critères de divisibilité – Décomposition d’un entier en produit de facteurs premiers – Dixième
Écriture décimale, en chiffres, en lettres, fractionnaire, scientifique, sous la forme d’une puissance de 10
Langage mathématique – Langage mathématique (rubrique)
Milliard – Millier – Millième – Million
NombreNombre décimal, entier, premier, réel – Les ensembles de nombres – Les nombres (rubrique)  –  Les nombres (fiche) – Les nombres premiers
Notation scientifique (a x 10n) – Numération – Numérique – Ordre de grandeur d’un nombre réel – Partie entière, décimale – Puissance de 10 – Troncature
Unité – Les sous-multiples de l’unité

(Ose) Font – Police d’écriture – Script

Documentation (liens externes) :

(Cours) Rappel sur les écritures des nombres – lelivrescolaire.fr – Écriture des nombres – Maths seconde – educastream.com
(Orthographe) L’orthographe des nombres – Le Figaro.fr – Écriture des nombres en français – miakinen.net
(Outils) Convertisseur de nombres en lettres – Le Figaro.fr

Sources :

BestDict-French – Le CP d’Amalthée 2011-2012 – educastream.com – fiche-maternelle.com – Le Figaro.fr – Google FranceGoogle Traductionlelivrescolaire.fr – Miakinen.net – QwantLe Robert-Dixel Mobile – WikipédiaWikiversité

Écriture scientifique

Représentation (universelle) d’un nombre décimal sous la forme d’une puissance de dix (10n).

Appelé aussi : Notation scientifique Cf.
Anglais : Scientific notation
Espagnol : Notación científica
Chinois : 科学记数法 (kēxué jì shù fǎ – la notation scientifique)
Russe : Экспоненциальная запись (eksponentsial’naya zapis’ – la notation scientifique)

Notation scientifique et exponentielle - Stéphane Couturier - scouturier.pbworks.com

La notation scientifique permet de connaître immédiatement l’ordre de grandeur du nombre décimal puisque cet ordre de grandeur correspond à la valeur de l’exposant . Elle permet aussi de simplifier la multiplication et la division, en procédant aux produits des mantisses d’une part (a et b), et à la somme des exposants d’autre part (n et m) . Ce système permet de s’affranchir des différences régionales (le terme américain bilion signifiant milliard en anglo-saxon, par exemple) . Cette notation est très utile pour les quantités physiques dont les valeurs sont souvent encadrées avec une marge d’erreur ; on se restreint souvent aux chiffres significatifs (ex. 1,234 0x106 signifiant que la valeur est comprise entre 1 233 950 et 1 234 050).

Tout nombre décimal peut s’écrire sous la forme égale à a x 10n (notation scientifique) . Il n’y a qu’un seul chiffre (non nul) à gauche de la virgule, puis un nombre variable de décimales (nombre après la virgule), qui dépend de la précision . 0 ne peut pas être représenté dans cette notation.

Expression : ±a x 10n {un signe + ou un signe -, suivi d’un mantisse a, nombre décimal de l’interval [1 ; 10[, porté à la puissance de 10 avec un exposant n, entier relatif} 
Règles :
a ∈ 𝔻 ; 1 ≤ a < 10 ; n ∈ ℤ ; dans une écriture scientifique, le décimal « a » doit être plus petit que 10.


Cf. les fiches-clées :

± (signe) – ∈ (appartient à) – 𝔻 (ensemble des nombres décimaux) – ℤ (ensemble des nombres entiers relatifs) – 10 (nombre dix)
Chiffre significatif
Les ensembles de nombres – Ensemble des nombres décimaux (𝔻), entiers relatifs (ℤ)
Mantisse (premier facteur ou significande) 
Nombre décimal
– Écriture des nombres – Élever un nombre à la puissance de 10
Notation ingénieur, scientifique – Ordre de grandeur (d’un nombre réel)
Puissance – Puissance de 10
Significatif

(glossaire Scientifique) Scientifique
(osmos – Physique) Quantité physique
(ose – Informatique) IEEE 754

Documentation (liens externes) :

Notation scientifique – Page Wikipédia

Sources :

维基百科Википедия – Stéphane Couturier (PB WORKS) – educastream.com – Google FranceGoogle TraductionPB WORKS – Qwant – WikipediaWikipedia (ES)Wikipédia